Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 10:43

 

          Christ est ressuscité ! A la proclamation de cette bonne Nouvelle, chaque fois notre cœur se remplit de joie, cette joie lumineuse de la Résurrection, de la Pâque, de la Solennité des solennités.

         Mais cette joie, qu’elle est-elle en réalité ?

         Le saint apôtre Paul dans son épître aux Romains nous dit ces paroles splendides : « Nous avons été ensevelis avec le Christ dans le baptême, afin que comme le Christ est ressuscité par la gloire du Père, nous vivions avec Lui une vie nouvelle. »

         Ainsi, le contraste est trop fort entre ce que nous venons de vivre durant cette Semaine Sainte, et ce que nous vivons en cette nuit.

          Nous avons suivi le Christ pas à pas dans sa passion, sa mort sur la Croix où il y a cloué une fois pour toutes la mort, mais aussi ce dont elle est la conséquence, nos péchés, et nos souffrances.

          Oui, cette joie est en vérité celle de la vie nouvelle.

Sur cette terre, l’unique joie véritable est la Résurrection du Christ. Il n’est pas de joie plus vraie pour l’existence affligée, chargée et malade que d’aller vers le Christ et de vaincre la mort.

         La Résurrection nous est véritablement une source de foi où nous puisons la force non seulement de comprendre la valeur rédemptrice de la Croix du Christ, mais aussi d’endurer les afflictions et les souffrances de cette croix que nous portons à sa suite ; où nous souffrons avec Lui afin d’être glorifiés avec Lui (Ro 8, 17). (Dans l’office des défunts, nous chantons : « Vous tous qui avez pris ma Croix comme joug et m’avez suivi avec confiance venez recevez les couronnes célestes que je vous ai préparées. » et nous venons de chanter ; « Hier ô Christ je partageais ton tombeau, aujourd’hui avec toi je ressuscite, hier je partageais ta Croix, donne-moi ô Sauveur ta gloire dans ton royaume ) En disant cela, je pense bien sûr plus particulièrement à Françoise mais aussi à ces martyrs Coptes de ce dimanche des Rameaux à Tanta et Alexandrie.

          Alors, par la puissance de la Résurrection et par la foi, les afflictions, les souffrances seront maintenant communion de gloire avec la Christ.

          Il semble paradoxal de chanter le Vendredi Saint : « Par la Croix, la joie vint dans le monde entier ». Mais c’est la réalité car par sa sépulture le Christ a dépouillé l’enfer et par sa Résurrection, Il a remplis de joie l’univers entier !

          Cette joie pascale est indéfinissable, elle ne peut être énoncée sous forme de démonstration. Chacun de nous ne peut que témoigner de son expérience personnelle où l’on est ébloui par une lumière qui fait véritablement fondre comme neige au soleil toutes les questions et tous les doutes.

          Quelle est-elle donc cette expérience ?

On ne peut la décrire et la formuler que comme une rencontre personnelle avec le Dieu vivant.

          C’est tout le mystère du livre de Job que nous avons lu plus particulièrement durant ce carême et en ce début de Semaine Sainte. Lorsqu’au bout de ses tribulations, de ses souffrances incomparables, au sein de la tempête, Dieu enfin lui parle et Job de répondre : « Je ne Te connaissais que par ouï-dire, mais maintenant mes yeux t’ont vu. Aussi, je me rétracte et m’afflige sur la poussière et sur la cendre»

          Le christianisme, c’est cela, l’expérience de cette rencontre sans cesse renouvelée et cela aussi dans l’évangile, dans la prière, dans les rites et les symboles de l’Eglise, dans ses paroles, ses chants, ses couleurs et ses odeurs. Si pour un non croyant elle semble –cette expérience-un mirage, une illusion ; pour un chrétien, tout est illuminé de l’intérieur ; sa connaissance n’est pas objective ; le christianisme ne peut être connu qu’intérieurement. Le Christ nous le dit : « le Royaume de Dieu ne se laisse pas observer » et encore « Je suis dans le Père et vous en moi et moi en vous. »

          La Nuit pascale témoigne que le Christ est vivant en nous, parmi nous et que nous vivons en Lui et que nous sommes participants à la vie éternelle, la vie du ressuscité dont Il nous glorifie en cette sainte nuit. Et notre foi et la joie qui l’accompagne surgit dans cette lumineuse nuit pascale avec toute sa puissance dans cette acclamation glorieuse : « Christ est ressuscité !»

 

Repost 0
Published by Père Roland - dans Fêtes
commenter cet article
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 10:45
paques.jpg
Mais Dieu, qui est riche en miséricorde,
à cause du grand amour dont il nous a aimés,
nous qui étions morts par nos péchés , nous a rendus à la vie avec le Christ -c'est par grâce que vous êtes sauvés !-
avec lui il nous a ressuscités, et nous a fait asseoir dans les lieux célestes, dans le Christ Jésus.
Ep 2, 4 à 6
Dans la joie de la Résurrection, la paroisse Saint-Jean le Théologien de Dijon se joint à moi pour vous saluer du triple et saint baiser en vous disant:
Christ est ressuscité !

Repost 0
Published by Père Roland - dans Fêtes
commenter cet article
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 16:30

pentecote1.jpg

La descente de l’Esprit Saint en tant que personne divine, en ce jour de la Pentecôte sur l’assemblée des disciples accomplit l’économie divine pour notre salut et la marque de son sceau. L’Incarnation y atteint son terme. Aujourd’hui, l’assemblée des disciples reçoit du Saint Esprit une sanctification permanente.  Ainsi sanctifiée, cette assemblée devient la Sainte Eglise que l’Esprit Saint n’a plus quittée depuis ce jour jusqu’à présent. Nous pouvons dire que la Pentecôte est la fête de l’Eglise ; son anniversaire...(c.f. infra)

Repost 0
Published by Père Roland - dans Fêtes
commenter cet article
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 19:28

Incrédulité de Thomas (A.Adeib)

 

 

Cet évangile du dimanche de Thomas est très riche en thèmes. Bien sûr il est centré sur la foi et « l’incrédulité »  de Thomas.  Le Christ y souffle également l’Esprit-Saint sur ses disciples et leur donne le pouvoir de lier et de délier en particulier les péchés.

Mais cet évangile nous met encore en garde contre toute déviation du message chrétien qui éliminerait la Croix et la crucifixion. 

Repost 0
Published by Père Roland - dans Fêtes
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 16:47
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, un seul Dieu Amen. Le Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité. Mes bien-aimés, Je vous félicite pour la glorieuse fête de la Résurrection et pour la joie qu’elle nous prodigue. Je présente mes voeux à toute l’Eglise copte en tout lieu, aux métropolites, aux évêques, aux prêtres, aux diacres. Je les présente aussi aux conseils des églises, aux serviteurs et aux servantes, aux jeunes, aux enfants et à toutes les familles chrétiennes où qu’elles soient. Je félicite aussi tous les diocèses coptes répartis dans le monde.

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, un seul Dieu Amen. Le Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité. Mes bien-aimés, Je vous félicite pour la glorieuse fête de la Résurrection et pour la joie qu’elle nous prodigue. Je présente mes voeux à toute l’Eglise copte en tout lieu, aux métropolites, aux évêques, aux prêtres, aux diacres. Je les présente aussi aux conseils des églises, aux serviteurs et aux servantes, aux jeunes, aux enfants et à toutes les familles chrétiennes où qu’elles soient. Je félicite aussi tous les diocèses coptes répartis dans le monde.

Repost 0
Published by Père Roland - dans Fêtes
commenter cet article
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 19:12
Repost 0
Published by Père Roland - dans Fêtes
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 21:05
Repost 0
Published by Roland Boivin - dans Fêtes
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 16:59
Heureuse fête des Rameaux
Repost 0
Published by Roland Boivin - dans Fêtes
commenter cet article
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 15:38

HOMÉLIE MARIALE
DE SAINT CYRILLE D’ALEXANDRIE
AU CONCILE D’ÉPHÈSE (431)


     Nous te saluons, sainte Trinité mystérieuse, qui nous as tous convoqués dans cette Église de sainte Marie Mère de Dieu !
     Nous te saluons, Marie, Mère de Dieu, trésor sacré de tout l'univers, astre sans déclin, couronne de la virginité, sceptre de la foi orthodoxe, temple indestructible, demeure de l'incommensurable, Mère et Vierge, à cause de qui est appelé béni dans les saints Évangiles, celui qui vient au nom du Seigneur.
     Nous te saluons, toi qui as contenu dans ton sein virginal celui que les cieux ne peuvent contenir ; toi par qui la Trinité est glorifiée et adorée sur toute la terre ; par qui le ciel exulte ; par qui les anges et les archanges sont dans la joie ; par qui les démons sont mis en déroute  ; par qui le tentateur est tombé du ciel ; par qui la créature déchue est élevée au ciel ; par qui le monde entier, captif de l'idolâtrie, est parvenu à la connaissance de la vérité ; par qui le saint baptême est accordé à ceux qui croient, avec l'huile d'allégresse ; par qui, sur toute la terre, les Églises ont été fondées ; par qui les nations païennes sont amenées à la conversion.
     Et que dirai-je encore ? C'est par toi que la lumière du Fils unique de Dieu a brillé pour ceux qui demeuraient dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort ; c'est par toi que les prophètes ont annoncé l'avenir, que les Apôtres proclament le salut aux nations, que les morts ressuscitent, et que règnent les rois, au nom de la sainte Trinité.
     Y a-t-il un seul homme qui puisse célébrer dignement les louanges de Marie ? Elle est mère et vierge à la fois. Quelle merveille ! Merveille qui m'accable ! Qui a jamais entendu dire que le constructeur serait empêché d'habiter le temple qu'il a lui-même édifié ? Osera-t-on critiquer celui qui donne à sa servante le titre de Mère ?
     Voici donc que le monde entier est dans la joie. Qu'il nous soit donné de vénérer et d'adorer l'unité , de vénérer et d'honorer l'indivisible Trinité en chantant les louanges de Marie toujours Vierge, c'est-à-dire du saint temple, et celles de son Fils et de son Époux immaculé  : car c'est à lui qu'appartient la gloire pour les siècles des siècles. Amen.


Repost 0
Published by Père Roland - dans Fêtes
commenter cet article
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 22:00

pentecote1.jpg

Béni soit le Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

 La descente de l’Esprit Saint en ce jour de la Pentecôte sur l’assemblée des disciples accomplit l’économie divine pour notre salut et la marque de son sceau. Ce jour, l’assemblée des disciples reçoit du Saint-Esprit une sanctification permanente. Ainsi sanctifiée, cette assemblée devient la Sainte Eglise que l’Esprit Saint n’a plus quittée depuis ce jour jusqu’à présent. Aussi, nous pouvons dire que la Pentecôte est la fête de l’Eglise.

Saint Irénée nous enseigne que « Dieu avait promis par les prophètes de répandre cet Esprit-Saint dans les derniers temps sur ses serviteurs et sur ses servantes afin qu’ils prophétisent. Et c’est pourquoi cet Esprit est descendu sur le Fils de Dieu devenu Fils de l’homme  : par là, avec Lui, Il s’accoutumait à habiter dans le genre humain, à reposer sur les hommes, à résider dans l’ouvrage modelé par Dieu ; Il réalisait en eux la volonté du Père et les renouvelait en les faisant passer de leur vétusté à la nouveauté du Christ. » (C.H. III 17, 1-2.)....suite

Repost 0
Published by Père Roland - dans Fêtes
commenter cet article