Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 07:31
Saint Lubin, évêque de Chartres (556)
Saint Sérapamon,  d'Egypte



Gn: 31, 22 à 32, 1

Is : 55, 6 à 11
Mt: 21, 10 à 17
Repost 0
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 07:29




  


     Un frère l’interrogea (
Dorothée de Gaza ) sur l’insensibilité, et le vieillard répondit : « Frère, la lecture assidue des divines Ecritures s’y oppose, jointe aux sentences des pères théophores sur la componction ; et aussi le souvenir des redoutables jugements de Dieu et la sortie de l’âme du corps et sa prochaine rencontre des puissances redoutables avec lesquelles elle a fait le mal durant cette brève et pitoyable vie .Et aussi comment nous aurons à nous présenter au terrible et incorruptible tribunal du Christ pour y rendre compte devant Dieu, tous ses anges et, pour finir toute la création, non seulement de nos actions mais aussi de nos paroles et de nos pensées. Souviens-toi aussi sans cesse de cette réponse que le terrible et juste juge dira à ceux qui sont à sa gauche : Ecartez-vous de moi, maudits, allez au feu éternel préparé par le diable et ses anges (Mt : 25, 41). Il est bon de se souvenir des grandes afflictions humaines afin qu’avec peine l’âme endurcie et insensible s’adoucisse et prenne conscience de sa mauvaise disposition. Quant à l’affaiblissement de ta charité pour tes frères, il te vient de ce que tu accueilles les pensées de soupçon, que tu te fies à ton propre cœur et ne veux rien subir de contraire à ton choix. Veuille donc, avec l’aide de Dieu avant tout ne pas croire du tout à tes propres idées et, autant que tu le peux, tâche de t’humilier devant tes frères et de retrancher ta volonté propre. Si l’un d’eux t’injurie ou qu’un autre un jour t’afflige , prie pour lui ,comme on dit les saints pères ( Evagre et Isaïe ) comme s’il était ton grand bienfaiteur et le médecin de ta vanité. Ainsi, ta colère s’apaise , puisque selon les saints pères, l’amour est le frein de la colère. Mais avant tout, supplie Dieu qu’Il te donne la vigilance et l’intelligence pour connaître sa volonté bonne agréable et parfaite (Ro : 12,2) et aussi la force pour être ordonné à toute œuvre bonne
(He : 13, 21 ). »

 
XV,136
Les Apophtegmes des Pères
Col.systématique
S.C.N° 474


Repost 0
13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 07:37
Saint Pient , évêque de Poitiers (564)


Gn:29,31 à 30,24
Ez:34, 11 à 26
Mt:25, 31 à 46





    Des gens vinrent un jour chez un vieillard en Thébaïde, emmenant avec eux un possédé du démon afin qu’il le guérisse. Le vieillard après qu’ils eurent beaucoup insisté, dit au démon : « Sors de la créature de Dieu . » Et le démon dit au vieillard : « Je vais sortir ; mais je te pose une question : dis-moi qui sont les boucs de l’Evangile et qui sont les brebis (Mt : 25, 32-33). » Le vieillard dit : «  Les boucs, c’est moi ; les brebis, Dieu le sait. » Entendant cela, le démon s’écria d’une voix forte : « Voici qu’à cause de ton humilité je m’en vais. » Et à l’heure même, il partit.

XV, 84

 

 
 

    Abba Jean Colobos disait à son disciple : «  La prison, c’est de demeurer dans la cellule et de se souvenir toujours de Dieu avec vigilance ; car c’est cela que veut dire : J’étais en prison et vous êtes venus à moi ( Mt : 25,36).



XI, 43
Les Apophtegmes des Pères
Col.systématique
S.C. N° 474
Repost 0
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 08:04
Saint Macrobius, évêque de Nikiou,martyr


Gn : 28, 1 à 9
Is  : 58, 9 à 14
Mc : 6, 45 à 56
Repost 0
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 08:03
    Dans le contexte de ce voyage spirituel que constitue ce carême , où nous nous trouvons souvent conduits par les pères du désert et leurs apophtegmes, nous vous informons que notre Eglise organise un pélerinage du 15 au 29 juin 2006
    "Aux sources du monachisme chrétien".
    Nous y serons accompagnés par notre Métropolite Abba Marcos et notre Evêque Abba Athanasios .

    Ce pélerinage est ouvert à tous .
    Pour tous renseignements consultez la page d'accueil du site de notre Eglise:
eocf.org
    ou contactez-nous: accordijon@yahoo.fr
Repost 0
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 08:03
    Abba Isaïe dit :"J'estime grand et précieux de vaincre la vaine gloire et de progresser dans la connaissance de Dieu.En effet, celui qui tombe au pouvoir de cette cette pernicieuse passion de la vaine gloire se rend étranger à la paix et se fait un coeur dur à l'égard des saints et, au terme de ses maux, il tombe dans la fierté dédaigneuse , qui est l'orgueil, la mère de tous les maux. Mais toi, ô fidèle seviteur du Christ, tiens cachée ton activité et, dans la peine du coeur, veille à ne pas en perdre le fruit par le souci de plaire aux hommes.Car celui qui agit pour plaire devant les hommes reçoit son salaire (Mt :6,2), comme dit le Seigneur."


8,6
Les Apophtegmes des Pères
Col. systématique
S.C N° 387




    Abba Moïse dit encore : "Par les larmes l'homme acquiert la vertu, et par les larmes arrive le pardon des fautes . Lorsque tu pleures, n'élève pas ton gémissement, et que ta gauche ignore ce que fait ta droite (Mt :6,3).La gauche c'est la vaine gloire."

3, 22
Les Apophtegmes des Pères
Col. systématique
S.C. N° 387
Repost 0
10 mars 2006 5 10 /03 /mars /2006 22:09
Saint Doctrovée, abbé à Paris (580)



Gn : 27, 1 à 45
Is  : 58, 1 à 9
Mt : 5, 43 à 6,4

   

    Un frère interrogea un vieillard en disant : « Dis-moi comment être sauvé. » Le vieillard lui dit : «  Si tu veux être sauvé, aime le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et observe ses commandements :ne mens pas, ne jure pas, ne parle pas en vain, ne médis pas, ne sois pas orgueilleux, ne fais pas le mal, ne sois pas jaloux, ne vole pas, ne fornique pas. Aime non seulement ceux qui t’aiment mais aussi ceux qui te font du mal , prie pour ceux qui t’affligent et rends sans cesse grâce à Dieu pour les afflictions qui te surviennent soit de la part des démons soit de la part des hommes . Chante avec intelligence, prie avec componction. A qui te demande donne autant que tu peux ; maîtrise ton ventre par la continence ;réfrène la colère par la longanimité ;hais les passions, aime les vertus ; aie sans cesse devant les yeux Dieu qui voit tes actions et leur motivations ;ne fais rien par ostentation devant les hommes, mais considère-toi comme plus pêcheur que tous ;purifie tes pensées par la confession et les justes fruits de la pénitence .Ne hais personne dans toute ta vie afin de ne pas être haï par le Seigneur ton Dieu. Le Seigneur dit en effet : ce ne sont pas ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur qui entreront dans mon royaume, mais ceux qui font la volonté de mon Père qui est dans les cieux . Et l’Apôtre : Ne vous leurrez pas, ni les voleurs, ni les fornicateurs, ni les avares, ni les ivrognes, ni les injurieux n’hériteront le royaume de Dieu .Et encore : abstiens-toi de toute œuvre mauvaise mais fait toute bonne action. Tels sont en effet les signes distinctifs de ceux qui craignent le Seigneur : être fidèle, tempérant, pacifique, sans ruse, ne pas aimer l’argent, n’être pas orgueilleux, être humble , doux, paisible, ardent au bien , inflexible au mal . »


XI,50
Les apophtegmes des Pères
Col systématique
S.C. N° 474

 




 



Repost 0
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 22:06
Saint  Pacien ,évêque de Barcelone ( 390 )
Anniversaire de la naissance au ciel du Patriarche Cyrille VI (1971)


Gn : 26, 1 à 6 & 23 à 33
Is : 58, 1 à 9
Mt :8, 5 à 13



Guéris moi Christ Jésus
Toi qui as tant guéri de malades autrefois
Et qui as le pouvoir de guérir de tout mal,

Je viens malade à toi pour me faire guérir.


Guéris mon âme,
Purifie mes pensées , mes désirs, mon vouloir
Libère-moi du joug de mon egoïsme
Et de l'obsession du moi pour m'ouvrir à l'amour


Guéris tout l'être en moi,
Pardonne mes péchés, efface leurs traces,
Panse toutes mes plaies
Et remplis-moi d'une vie qui puisse épanouir
Mon coeur et ma personne.

Prière copte

http://www.eocf.org/priere_guerison.htm


Repost 0
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 15:25

                                                                 

           
    Alors , aujourd’hui nous entrons pleinement dans le  carême , dans cette période hors du temps .Durant cette période , il nous faudra prendre conscience que nous sommes en exil dans ce monde et que nous avons à en sortir afin de ne plus en être captifs (en particulier de ses pseudo valeurs ).

Nous voilà arrivés dans ce temps du renouveau et de la purification , de la préparation à recevoir la grâce divine qui guérit . Car nous venons tous  sans exception, l’âme malade .Fatigués et chargés . L’homme est si faible . Combien de fois avons-nous essayé de nous libérer de nos péchés ; mais ceux-ci se sont accrochés et nous continuons de marcher fatigués et chargés ! Le Christ pourtant nous dit qu’Il est la Porte du Royaume . Qu’Il est le Chemin, la Vérité, la Vie !
    Venez à moi dit-il encore vous qui êtes fatigués et chargés et je vous soulagerai. C’est effectivement en nous tournant vers Lui , en trouvant dans la prière la puissance de Sa grâce que nous pourrons revivre et changer.

     Ce temps nous est encore donné pour prendre conscience que nous ne pouvons plus faire n’importe quoi .Qu’il y a des choses en nous mais aussi autour de nous qu’il faut savoir détruire .Il faut savoir détruire ce qui nous conditionne et nous aliène et ce en particulier par la prière , par le jeûne ,par la repentance. Jeûne alimentaire bien sûr , mais aussi et peut être davantage celui du corps et de l’âme . Il faut savoir discerner et renoncer alors à tout ce qui nous parasite quant à notre environnement . Cet environnement issu de notre culture ,de notre civilisation , de toutes ces technologies .Pour pouvoir se concentrer sur l’Unique Nécessaire : le Christ vrai Dieu et vrai homme .

     Ce temps est celui du pardon , de la prière ,de la repentance ,de l’ascèse , de la pratique des vertus au premier rang desquelles se situe la charité.
 

     Le monde ne supporte pas les hommes porteurs du Christ ("ils vous haïront comme ils m'ont haï" ).C’est pour cela qu’il est si hermétique au Royaume des Cieux .

      Aussi la mission de l’Eglise , particulièrement durant ce temps de carême, mais aussi tout au long de nos vies , est de faire de notre prière de cette ascèse de cette pratique des vertus , les méthodes de notre vie .

    
Que la grâce du Ressuscité d’entre les morts soit toujours avec vous.
 
 
 
 
 
Repost 0
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 15:12

                                                                 


    Comme il est difficile à la Vie éternelle de s’introduire en l’homme si étroit et si limité !

     Enfermé dans la prison des contingences extérieures ,il ne supporte pas l’intrusion en lui de quelque chose qui soit hors de celles-ci .
   
    Perverti par les mites et les vers du temps et de son monde (Mt :6,19), il ne supporte pas l’ingérence de l’éternité et de la Vie dans sa propre vie. Enlisé dans la matière ,tenant son esprit loin de l’Esprit et de l’éternité , l’homme selon le monde , l’homme moderne , n’aime pas les voyages vers cette Vie, vers l’éternité

    Aussi , c’est seulement dans l’incarnation du Verbe que l’éternité et l’immortalité se sont inscrites en lui . C’est uniquement en Christ qu’en lui le gouffre entre l’éternité et le temps a été franchi une fois pour toutes.

    Alors , seul un homme organiquement uni au Dieu incarné , au Christ , et à Son Corps l’Eglise peut amasser les trésors d’immortalité et d’éternité. (Mt : 6,20)
L’année liturgique est le reflet de l’histoire de notre salut. Elle comprend vous le savez un temps fixe avec des fêtes fixes comme Noël , et un temps variable déterminé par la Solennité Pascale .Ce temps variable rappelle que simultanément nous sommes dans et hors du temps ( de même que nous sommes au monde sans être du monde ). Pourquoi sommes-nous symboliquement et spirituellement hors du temps , eh bien c’est justement par notre participation à ce cycle liturgique variable ! A la limite , peu importe la date de Pâques et sa manière de la fixer , l’essentiel est la variabilité de ce cycle qui se déplace dans l’année pour montrer que nous sommes libérés du temps historique et que nous vivons un temps supra historique celui de l’éternité qui nous confère  la Résurrection !
 
 
 
Repost 0