Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 17:00

Testament du Patriarche

Ab Shenouda

Lu par l'évêque Amba Paphnutius  lors des funérailles (20.03.2012)

de S.S. Abbba Shenouda III

 

Moi votre père et votre maître, vous tous, mes enfants, écoutez mes commandements.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, conservez et entretenez la foi en la Sainte Trinité.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, aimez-vous les uns les autres d’un véritable amour.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, pratiquez le bien pour l’humanité tout entière .

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, ne vous laissez pas tromper par le monde.

Je vous demande mes enfants bien-aimés, ne négligez pas le service de Dieu.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, priez sans cesse et sans relâche.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, gardez vos langues d’être une source de discorde.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, gardez le saint baptême que vous avez reçu.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, gardez votre corps pur pour le Seigneur.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, ne laissez pas vos lampes s’éteindre.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, gardez les commandements que Dieu vous a donnés.

Je vous demande, mes enfants bien-aimés, que la crainte de Dieu soit en vous.

Dieu en est témoin, mes enfants bien-aimés, que je ne vous ai rien caché de La Parole de Dieu. ..Que je ne me suis jamais endormi mes enfants pour être blâmé par l’un de vous.

Ainsi donc, si vous gardez ce que je vous dis, vous écraserez les têtes des serpents et des dragons.

Ainsi donc si vous gardez ce que je vous dis, vous mangerez des bienfaits de la terre.

Ainsi donc si vous gardez ce que je vous dis, les chérubins lumineux vous protègeront.

Ainsi donc si vous gardez ce que je vous dis, rien des bienfaits du Ciel ne vous manquera.

Je vous demande mes enfants bien-aimés, de prier le Christ pour mon âme, qu’Il lui accorde le repos en Lui, et qu’Il ne  retienne pas mes fautes volontaires et involontaires.

Aux évêques, au clergé  et aux prêtres : Je demande  votre amour, et je vous implore de me donner l’absolution, voici maintenant je suis loin de vous, je vous ai quittés et je ne vous verrai plus.

Et maintenant je vous demande à tous  de prier inlassablement  pour moi , faites mémoire de moi dans les Saintes Liturgies et que mon Maître m’accueille et me pardonne .

Et moi je demande au Christ, le Bon Berger des bergers, de vous accorder le berger juste et bon selon Sa volonté et Son cœur qui vous conduira et veillera au salut de vos âmes.

 

Traduction établie à partir de l'Anglais donc sujette à corrections et rectifications  +R

Partager cet article

Repost 0
Published by Père Roland - dans News
commenter cet article

commentaires