Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 16:05
Nous voila maintenant arrivés au terme de ce voyage quadragésimal. La semaine qui s’ouvre maintenant nous est offerte pour que nous nous identifiions au Christ et ce, depuis la résurrection de son ami Lazare jusqu’à sa propre résurrection par sa passion .
Pour cela, pour installer le Christ au cœur de notre vie, nous ne consacrerons jamais assez de temps pour nous rendre disponibles pour tous les offices liturgiques.
Alors, nous ne pouvons  ici qu'observer  la sobriété dans les paroles.
 
 Un dernier apophtegme pour clore ce carême.
 
Une fois que l’on proclamait à Scété le début du carême, un frère alla en informer un grand vieillard, lui disant : « Abba, les jeûnes sont arrivés. » Le vieillard lui dit :  « Lesquels, mon enfant ? » Le frère lui dit :  « Les jeunes du carême. » Alors le vieillard lui répondit : « En vérité, mon enfant, les jeûnes dont tu parles, voici cinquante ans que je ne sais ni quand ils commencent, ni quand ils finissent ; mais tout mon temps est pour moi un temps de jeûne. »
         Ap. IV, 104
Les Apophtegmes des Pères : Col. Systématique : S.C 387

Partager cet article

Repost 0
Published by Père Roland - dans Carême
commenter cet article

commentaires