Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 21:10

Saint Cyrille ,évêque de Jérusalem (386)

 

 

 

 

 

Gn : 49, 29 à 50, 13 -     Nb : 20, 3 à 13 -     Jn  :  4, 5 à 42

 

    

 

     Dieu ne réclame pas que nous soyons uniquement des croyants, mais demande : « de vrais adorateurs qui adorent le Père en esprit et en vérité » (Jn 4,23) . Le Christ décrit là, la véritable prière, celle que reconnaît le Père :

 -Dieu est Vérité, et n’agrée de prière qu’en vérité, c'est-à-dire une prière de foi dans la pleine connaissance du Père .

-Dieu est Esprit, et n’agrée de prière qu’en esprit, c'est-à-dire, une prière ouverte à la vie éternelle et soumise à l’Esprit de Dieu.

La prière en esprit et en vérité est la seule que Dieu agrée ; car elle est l’expression d’un contact vrai et spirituel avec Dieu. Cette définition de la prière résume en fait tout le concept théologique de la prière vraie et spirituelle . Quand le Christ dit que Dieu « demande de tels adorateurs » c'est-à-dire des hommes de prière, il dévoile l’importance, la valeur et la nécessité de la prière  du point de vue de Dieu lui-même. « Dieu demande » cela veut dire que Dieu recherche la prière de l’homme et qu’il intervient pour favoriser les circonstances, les possibilités et la réussite de cette prière ! C’est comme si la création de l’homme tenait grâce à l’existence de tels adorateurs, en esprit et en vérité ! La prière véritable apparaît ainsi comme une relation unique entre l’homme et Dieu, relation sans laquelle l’homme perd le sens de son existence et la finalité de sa création.

     Puissions-nous nous rappeler toujours que Dieu demande notre adoration et attend l’heure de notre prière.

 

Père Matta El Maskîne, L’expérience de Dieu dans la vie de prière (S.O  71 p.31)

 

    

 

    

 

     L’âme doit se livrer tout entière à la supplication et à l’amour de Dieu, sans se laisser égarer ni distraire par les pensées, mais au contraire, en s’appliquant de toutes ses forces, en se rassemblant elle-même avec toutes ses pensées et en se consacrant à l’attente du Christ. Alors il l’illuminera, lui apprendra la vraie supplication, et lui fera don d’une prière pure, spirituelle,  digne de Dieu, et d’une « adoration en esprit et en vérité » (Jn 4,24)… Dieu nous apprend à prier véritablement ; il se repose dans la bonne résolution de l’âme, fait d’elle le trône de sa gloire, siège et se repose en elle .

 

Saint Macaire le Grand, Homélies spirituelles, 33,1-2 (S.O 40, p.295-296) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Père Roland - dans Carême
commenter cet article

commentaires