Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2006 3 15 /03 /mars /2006 07:26
Saint Franquelle*, abbé à Dijon (540)



Gn:32, 1 à 33
Ex:24, 12 à 18
Mt:12, 38 à 50


Le Jeûne et le Repentir (1)

Par Sa Sainteté le Pape Shenouda III


En ce début de Carême, méditons sur la relation entre le jeûne et le repentir.

Certaines personnes jeûnent mais n'en retirent aucun profit.

Ceux-là n'ont probablement pas jeûné comme il le faudrait.

Et dans ce cas, ce n'est pas le jeûne qu'il faut blâmer, mais plutôt la manière de jeûner.

Le jeûne est une période d'activité spirituelle intense, une période d'amour de Dieu et d'union avec Lui.

Cet amour nous transporte au-delà des frontières du corps et de ses préoccupations.

Il nous fait oublier les détails matériels pour nous faire goûter aux choses célestes.

C'est une période où l'on se sent proche de Dieu et familier avec Lui.

Pendant le jeûne, on éprouve une paix avec soi et avec Dieu, et on résiste à Satan.
Le jeûne est destiné à nous renforcer spirituellement.

C'est une période où l'on fait le plein d'énergie.

Dans la spiritualité acquise pendant le jeûne, nous puisons l'énergie spirituelle qui nous soutiendra tout au long de l'année.

Ainsi, celui qui aura été honnête dans ses activités spirituelles pendant le Carême recevra une force spirituelle qui le fortifiera tout au long des cinquante jours suivants, qui sont des jours sans jeûne ni métanies.

            

*Franquelle  fut abbé de Saint-Bénigne de Dijon. Après sa mort, en 540, il fut enseveli près de Saint-Bénigne et saint Grégoire de Tours nous assure que des miracles furent opérés à son tombeau.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires