Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2006 5 10 /03 /mars /2006 22:09
Saint Doctrovée, abbé à Paris (580)



Gn : 27, 1 à 45
Is  : 58, 1 à 9
Mt : 5, 43 à 6,4

   

    Un frère interrogea un vieillard en disant : « Dis-moi comment être sauvé. » Le vieillard lui dit : «  Si tu veux être sauvé, aime le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et observe ses commandements :ne mens pas, ne jure pas, ne parle pas en vain, ne médis pas, ne sois pas orgueilleux, ne fais pas le mal, ne sois pas jaloux, ne vole pas, ne fornique pas. Aime non seulement ceux qui t’aiment mais aussi ceux qui te font du mal , prie pour ceux qui t’affligent et rends sans cesse grâce à Dieu pour les afflictions qui te surviennent soit de la part des démons soit de la part des hommes . Chante avec intelligence, prie avec componction. A qui te demande donne autant que tu peux ; maîtrise ton ventre par la continence ;réfrène la colère par la longanimité ;hais les passions, aime les vertus ; aie sans cesse devant les yeux Dieu qui voit tes actions et leur motivations ;ne fais rien par ostentation devant les hommes, mais considère-toi comme plus pêcheur que tous ;purifie tes pensées par la confession et les justes fruits de la pénitence .Ne hais personne dans toute ta vie afin de ne pas être haï par le Seigneur ton Dieu. Le Seigneur dit en effet : ce ne sont pas ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur qui entreront dans mon royaume, mais ceux qui font la volonté de mon Père qui est dans les cieux . Et l’Apôtre : Ne vous leurrez pas, ni les voleurs, ni les fornicateurs, ni les avares, ni les ivrognes, ni les injurieux n’hériteront le royaume de Dieu .Et encore : abstiens-toi de toute œuvre mauvaise mais fait toute bonne action. Tels sont en effet les signes distinctifs de ceux qui craignent le Seigneur : être fidèle, tempérant, pacifique, sans ruse, ne pas aimer l’argent, n’être pas orgueilleux, être humble , doux, paisible, ardent au bien , inflexible au mal . »


XI,50
Les apophtegmes des Pères
Col systématique
S.C. N° 474

 




 



Partager cet article

Repost 0

commentaires