Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 15:12

                                                                 


    Comme il est difficile à la Vie éternelle de s’introduire en l’homme si étroit et si limité !

     Enfermé dans la prison des contingences extérieures ,il ne supporte pas l’intrusion en lui de quelque chose qui soit hors de celles-ci .
   
    Perverti par les mites et les vers du temps et de son monde (Mt :6,19), il ne supporte pas l’ingérence de l’éternité et de la Vie dans sa propre vie. Enlisé dans la matière ,tenant son esprit loin de l’Esprit et de l’éternité , l’homme selon le monde , l’homme moderne , n’aime pas les voyages vers cette Vie, vers l’éternité

    Aussi , c’est seulement dans l’incarnation du Verbe que l’éternité et l’immortalité se sont inscrites en lui . C’est uniquement en Christ qu’en lui le gouffre entre l’éternité et le temps a été franchi une fois pour toutes.

    Alors , seul un homme organiquement uni au Dieu incarné , au Christ , et à Son Corps l’Eglise peut amasser les trésors d’immortalité et d’éternité. (Mt : 6,20)
L’année liturgique est le reflet de l’histoire de notre salut. Elle comprend vous le savez un temps fixe avec des fêtes fixes comme Noël , et un temps variable déterminé par la Solennité Pascale .Ce temps variable rappelle que simultanément nous sommes dans et hors du temps ( de même que nous sommes au monde sans être du monde ). Pourquoi sommes-nous symboliquement et spirituellement hors du temps , eh bien c’est justement par notre participation à ce cycle liturgique variable ! A la limite , peu importe la date de Pâques et sa manière de la fixer , l’essentiel est la variabilité de ce cycle qui se déplace dans l’année pour montrer que nous sommes libérés du temps historique et que nous vivons un temps supra historique celui de l’éternité qui nous confère  la Résurrection !
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires